Frontière la Léraba

@informateur.info- Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a signé, ce mardi, un décret portant “ouverture des frontières terrestres et ferroviaires” du Burkina Faso pour compter du “1er décembre 2021 à zéro (00) heure”.

Toutefois, “l’accès ou la sortie du territoire burkinabè par voie terrestre ou ferroviaire est subordonné au respect de l’une des conditions suivantes pour toute personne d’au moins onze (11) ans”, à savoir : “la présentation d’une carte de vaccination (Pass-vacinal) contre la Covid-19 datant d’au moins quatorze (14) jours et attestant de l’achèvement du schéma vaccinal complet d’un vaccin ; la présentation d’un document attestant un test PCR ou d’un test TDR négatif datant d’au plus cinq (5) jours à compter de la date de prélèvement”, précise le décret.

En outre, le test Covid-19 doit être réalisé par une structure sanitaire agréé par le pays de départ et les voyageurs doivent se soumettre aux conditions d’entrée édictées par le pays d’accueil. Par ailleurs, “les conditions sanitaires édictées pour l’entrée ou la sortie par les frontières aériennes restent en vigueur”, renseigne, également, le décret.

Pour rappel, face à la propagation de la maladie à coronavirus (Covid-19), le Président Roch Marc Christian Kaboré avait décidé, le 21 mars 2020, de fermer les aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso aux vols commerciaux, pour une durée de deux semaines, renouvelable, à compter de cette date, excepté pour les vols intérieurs et militaires ainsi que le fret. Il avait, également, annoncé la fermeture des frontières terrestres et ferroviaires, à l’exception du fret. Le Burkina Faso avait enregistré son premier cas de coronavirus le 9 mars 2020.

Alfred SIRIMA