@Informateur.info- Les éléments des forces de défense et de sécurité du Burkina Faso désireux de quitter l’armée et ceux en instance d’introduire des dossiers à cet effet, devront s’attendre à porter encore la tenue de leurs corps respectifs.

La note de service n*7418 du chef d’Etat-major des armées vient briser leur rêve et espoir du départ. L’analyse des demandes formulées dans ce sens est désormais suspendue. Et ce, jusqu’à nouvel ordre.

“L’engagement des forces armées nationales à relever le défi de sécurisation des populations locales et de la défense de l’intégrité du territoire national passe par la disponibilité opérationnelle de ses ressources humaines ”, introduit le général de brigade Moïse Miningou.

Puis de renseigner qu’eu égard ” aux exigences des engagements opérationnels actuels, le traitement des demandes de disponibilité, de résiliation de contrat et de radiation des cadres pour convenance personnelle est suspendu”. Les chefs des différents corps et unités des forces armées, sont, chacun en ce qui le concerne, ”de l’application stricte de cette note de service ”.

Alfred SIRIMA

Correspondant Informateur.info