@Informateur.info- Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé, jeudi, à Dori, à l’inauguration de la nouvelle gare routière de ladite localité en vue d’impulser le développement de la région du Sahel.

D’un coût global de plus de 590 millions FCFA, la nouvelle gare routière de Dori, qui a une vocation régionale et sous-régionale, a été réalisée dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Développement des Economies locales (PADEL). L’ouvrage vise à participer au développement du chef-lieu de la région du Sahel, indique-t-on.

Pour le président du Faso, c’est “un ouvrage qui va permettre d’améliorer les conditions d’attente des usagers, les conditions de paiement des tickets et les conditions de transport en général, et qui va permettre de désengorger la ville de Dori’’, souligne un communiqué de la Direction de la communication de la présidence du Faso.

Selon la ministre déléguée chargée de l’aménagement du territoire, Pauline Zouré, cette nouvelle infrastructure qui a pour vocation d’améliorer le cadre de travail des acteurs du transport, participe réellement à la réduction de la pauvreté.

Relevant les impacts positifs de cette nouvelle gare, le maire de la commune de Dori, Ahmed Aziz Diallo a exprimé au président du Faso, “la fierté et la joie immense” de la population de sa commune, car avec “cette nouvelle gare, la ville de Dori a un brillant avenir dans un futur proche” a-t-il soutenu.

Au nom de ses pairs transporteurs, Amadou Moussa Dicko, a, quant à lui, traduit la reconnaissance des acteurs du transport, pour cette infrastructure qui met fin à “un ensemble de problèmes des transporteurs”.

Geneviève MADINA

(Avec le service de Communication de la présidence du Faso)