PUBLICITE


Le conseil municipal de Saponé, une commune située dans le centre du Burkina-Faso, à une trentaine de kilomètre, a été dissous le jeudi 14 décembre 2017, par un décret pris en conseil des ministres ce jour.
Cette décision gouvernementale vient ainsi mettre fin à une longue crise opposant les membres du conseil de cette collectivité, à une partie de la population de la commune.
Ces derniers mois, une vive tension règne entre les membres de la mairie et certaines personnes de la localité. En effet, des individus accusent, le maire Abdoulaye Compaoré de mal gérer l’institution et d’entretenir des relations étroites avec les partis de l’opposition, au détriment des partis qui l’ont hissé à la tête de la mairie.
Le 8 décembre 2017, la mairie de Saponé a été incendiée par des individus non identifiés. Plusieurs documents et dossiers administratifs avaient été consumés par les flammes. C’est ainsi que le mardi 12 décembre dernier le conseil municipal, s’est réuni pour trouver d’éventuelles solutions à ce problème qui «n’arrange personne».

Georges Kouamé

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment