PUBLICITE


Poursuivi pour ‘’non assistance à personne en danger’’, l’agent de santé  Nouguezanga Kaboré, a écopé de six mois de prison avec sursis. La confirmation de sa peine s’est faite ce mercredi 14 février 2018, par le tribunal de Grande instance de Ouahigouya.
Précisons qu’en 2012, une patiente est décédée pendant une grève du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), au Centre médical de Séguénéga, où l’agent de santé Nouguezanga Kaboré, était commis. Il est accusé, entre autres, pour ‘’non assistance à personne en danger’’ et ‘’d’homicide involontaire’’. Car selon la justice burkinabè, il aurait ordonné à l’anesthésiste s’occupant de ladite patiente de ne pas lui injecter sa dose. Ce qui a entrainé la mort de celle-ci.

Georges Kouamé

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment