@Informateur.info- Des déplacés internes burkinabè, rendus vulnérables du fait du terrorisme, auront droit à une assistance de la part des fidèles musulmans de Pouytenga.

En effet, à l’initiative de la communauté musulmane, du mouvement sunnite et des associations islamiques de Pouytenga, une collecte de dons a été organisée dans des mosquées en vue de les soutenir.

La cérémonie de remise de don aura lieu, le 1er février prochain, à la place Naaba Bougoum de Pouytenga. Elle est placée sur le patronage du ministre de la jeunesse et de l’entrepreneuriat des jeunes, El Hadj Salifo Tiemtoré, sous le parrainage du ministre des infrastructures, Eric W. Bougouma, et sous la présidence de la ministre de la femme, de la solidarité, de la famille et de l’action humanitaire, Mme Laurence Ilboudo.

Selon el hadj Souleymane Sana, président de la communauté musulmane de Pouytenga, la collecte de dons a été un succès. «Les fidèles dans les différentes mosquées ne cessent de faire parler leur cœur en faveur des milliers de déplacés qui ont été contraints d’abandonner leurs villages», explique-t-il. Essentiellement composé de vivres et de matériels divers, ce don est estimé à plus d’une vingtaine de millions FCFA.

Pour rappel, à la date d’octobre 2019, le Burkina Faso enregistrait plus de 486.000 déplacés internes liés au terrorisme au Burkina Faso. L’initiative du président de la communauté musulmane de Pouytenga et des associations islamiques vient donc à point nommé puisqu’elle contribue, un tant soit peu, à soulager les souffrances de ces personnes.

Alfred SIRIMA