@Informateur.info- Particulièrement touché par la crise du coronarivus, le secteur de l’éducation au Burkina Faso a fait l’objet d’une importance décision de la part des autorités du pays des Hommes intégres .

Ainsi, à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020, le gouvernement du Faso a décidé de la fin de l’année scolaire pour les classes intermédiaires.

Les élèves des classes de CP1, CE1 et CM1 passent automatiquement en classe supérieur peu importe la moyenne. Au secondaire, les élèves seront admis en classe supérieure avec la plus forte moyenne obtenue au cours des trimestres.

Pour ce qui est des classes d’examens, la reprise des cours est fixée au 1er juin 2020. Quant aux enseignants des classes intermédiaires, ils seront réquisitionnés pour aider ceux des classes d’examens.

Par ailleurs, le Conseil des ministres a décidé de suspendre toute exclusion d’élève pour insuffisance de résultats. Seule une sanction disciplinaire peut motiver cette décision.

Alfred SIRIMA