Eric Bougouma, ministre burkinabè des infrastructures

@Informateur.info- C’est avec un grand étonnement que le ministre burkinabè des Infrastructures, Éric Wendenmanegha Bougouma dit avoir découvert sur les réseaux sociaux, des bandes sonores et des écrits évoquant une “affaire” entre Monsieur Adama Kanazoé et ses partenaires supposés, concernant un marché de travaux de la route nationale (RN15).

Dans un communiqué parvenu, mardi, à Informateur.info, le ministre Éric Bougouma ” porte à la connaissance de tous, qu’aucun marché de travaux de la RN15 n’a été attribué, d’aucune manière et à aucun moment à Monsieur Adama Kanazoé”, insistant qu’il n’a “jamais eu connaissance ni d’une sous-traitance, ni d’un lien quelconque entre Monsieur Adama Kanazoé et une quelconque entreprise dans le cadre d’un marché de travaux sur la RN15”.

Par ailleurs, “son ministère est résolument engagé à travailler dans la transparence, avec pour seul but d’offrir des infrastructures de qualité aux usagers de nos routes”, fait-il remarquer.

Pour M. Bougouma, dans cette affaire, “il serait faux et diffamatoire toute allégation tendant à faire croire qu’il aurait trempé dans une quelconque machination”, dénonce le ministre des Infrastructures du Burkina Faso.

Geneviève MADINA