@Informateur.info- Présente dans les domaines de l’électromécanique, d’énergies renouvelables et de génie électrique, l’entreprise Eco-Electric Service (2ES), groupe leader de l’économie d’énergie au Burkina Faso, allie qualité des offres et professionnalisme dans un secteur où la jeune entreprise a une touche d’avance.

Selon les statistiques de la Banque Mondiale, 44,6% des populations en Afrique Subsaharienne ont accès à l’électricité contre 89% au plan mondial. Au plan sous régional, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal ont des taux d’accès supérieurs à la moyenne de l’Afrique Subsaharienne avec respectivement 79%, 66% et 62%.

Avec un taux de couverture électrique nationale de 38,56% en 2018, les besoins en matière d’électricité au Burkina Faso sont loin d’être satisfaisants. La production d’électricité en 2018 au Burkina Faso était de 1052.8 Gwh. Une production émanant des sources hydroélectriques (86%), photovoltaïque, thermique privé (Faso biogaz) et thermique (FDE et Sonabel).

La mise en service de l’interconnexion Ghana-Ouagadougou a porté le taux d’importations d’énergie électrique de 30% en 2018 au Burkina Faso. Ce qui représentait 837,4 GWh. Alors que la production hydroélectrique tournait autour de 91,4 GWh en 2018 soit 9% de la production nationale, celle de source thermique était de 86% de la production nationale en 2018. Et la portion congrue revenait à la photovoltaïque qui affichait 54,1 GWh la même année grâce à la centrale de Zagtouli.

Le pays de Roch Marc Christian Kaboré dispose, cependant, d’un important potentiel d’ensoleillement appréciable estimé à 5,5 kWh/m2/jour. Ce qui pourrait être un véritable outil pour booster le taux d’électrification notamment en zone rurale. Source d’énergie intarissable, l’énergie solaire qui dépend du soleil permet de fabriquer de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques ou des centrales solaires thermiques, grâce à la lumière du soleil captée par des panneaux solaires.

  • A Eco Electrical Service, l’électricité est un métier

Si l’Etat burkinabè travaille au renforcement de sa capacité de production électrique grâce à des projets de centrales solaires, les entreprises privées, comme Eco-Electrical Service ont déjà pris une longueur d’avance sur la technicité et les équipements en matière d’énergie solaire. Et se présentent aujourd’hui comme des partenaires crédibles et incontournables dans le développement de l’énergie électrique au Burkina voire dans la sous-région. Crée en 2011 sous l’appellation Atelier d’Installation et de Dépannage Electrique (A.I.D.E), par un jeune entrepreneur burkinabè, Nassa Severin, la société prendra en 2013 le nom Eco Electrical Service (2es). Avec un domaine de compétence aussi divers, Eco Electrical Service (2es) intervient dans les installations électriques industrielles, bâtiments, l’éclairage public, les dépannages et maintenances électriques industrielles, bâtiments. Eco Electrical Service (2es) est aussi spécialisé dans les études, dimensionnements, installations et dépannages des systèmes solaires photovoltaïques. L’entreprise de Nassa Severin fait surtout la promotion, la vente et l’installation de matériels électriques. Notamment les lampadaires, les lampes LED, les interrupteurs et les boutons poussoirs. Bien plus que de simples équipements, Eco Electrical Service (2es) fait de l’électricité un métier, une passion.

Avec un chiffre d’affaires cumulées de 9 milliards pour l’exercice des 3 dernières années, l’entreprise située à l’avenue Kwamé N’Kruman à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, met un point d’honneur à la qualité et à la durabilité du matériel qu’elle met à la disposition de ses clients. Le local d’exposition ouvert de lundi au vendredi de 8 heures à 18 heures et les samedis de 8 heures à 16 heures propose non seulement du matériel de pointe typiquement 2es à des prix qui défient toute concurrence mais surtout assortie de garantie allant de 1 à 3 ans. Là réside à la fois la qualité de l’offre et tout le professionnalisme qui caractérisent Eco Electrical Service.

Lauréat du Prix de l’efficacité énergétique et du Prix de l’énergie renouvelable en 2020, en seulement 9 ans de présence dans le domaine du génie électrique, Eco Electrical Service est devenu un label dont les tentacules s’étendent en Côte d’Ivoire, au Niger, et au Mali où il bénéficie de la confiance croissante des ménages mais aussi des entreprises.

Toute chose qui confère à son jeune promoteur de 35 ans, qui ambitionne de créer dans les années à venir une usine de fabrication d’ampoules, la qualité d’un grand manager. Et comme de juste, Nassa Séverin s’est adjugé le Grand Prix International PADEL 2020 dans la catégorie de l’innovation industrielle. Un sacre auquel s’est ajouté le Grand Prix du Traité d’Amitié et de Coopération ivoiro-burkinabè (TAC) 2020 du meilleur espoir de développement. Au Burkina Faso, le meilleur choix en matière d’énergie solaire a un nom : Eco Electrical Service. Il suffit de l’expérimenter pour en témoigner.

Charlène ADJOVI