@Informateur.info- Initialement prévue du 27 février au 6 mars prochain, l’édition 2021 du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), a été reportée à une date ultérieure, vendredi, au terme d’un Conseil des ministres présidé par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Selon le ministre de la Communication, des Relations avec le Parlement, Ousseni Tamboura, porte-parole du Gouvernement,
le Conseil des ministres a “adopté la décision de reporter la tenue du Fespaco à une date ultérieure”, a-t-il déclaré, dans un point-presse à Ouagadougou, évoquant la situation sanitaire du pays liée à la pandémie à coronavirus (Covid-19).

Le Fespaco est l’un des plus grands festivals de cinéma africains. Créé en 1969 sous le nom de “Premier festival de Cinéma Africain de Ouagadougou”, il se déroule tous les deux ans à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, doté de l’Étalon de Yennenga, le principal Prix.

Alfred SIRIMA