PUBLICITE


@Informateur.info- Décédé le jeudi 23 août dernier à Ouagadougou, le président du Conseil national du patronat burkinabè a été inhumé ce dimanche 26 août à sa résidence privée à Dapoya. Ce, en présence de parents, amis et de plusieurs chefs d’entreprise et des responsables d’associations du secteur professionnel privé.

Mais avant cette étape, il y a eu la levée de corps à la morgue de l’hôpital Bogodogo où Birahima Nacoulma a rendu l’âme à 84 ans. Le défunt a eu droit à des honneurs militaires et une oraison funèbre.
Le premier ministre Paul Kaba Thiéba a salué la mémoire de Birahima Nacoulma. Estimant qu’il a été un grand capitaine d’entreprises qui s’est éteint à un moment où le Burkina Faso attendait encore de bénéficier de sa riche expérience.
Yannick Kobo
PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment