@Informateur- 28 terroristes tués, c’est le bilan de frappes aériennes effectuées sur plusieurs bases terroristes de la province du Yatenga située dans le  nord du Burkina Faso. Selon plusieurs médias burkinabès, cette action fait suite à un processus de ciblage entamé par les forces sécuritaires du Burkina Faso.

Outre les 28 terroristes, une vingtaine de motos, 3 tricycles ainsi que des armes et des munitions ont été saisis et détruits par l’armée burkinabè.

Cette opération intervient seulement quelques semaines après une autre menée au sol qui a couté la vie à au moins 32 terroristes. Par ailleurs, le 29 novembre dernier, un des leaders de ces bandes armées qui sévissent dans le nord du pays a été tué.

Selon plusieurs sources, d’autres bombardements seraient prévus dans les prochaines heures. Confrontée depuis plusieurs mois à des attaques terroristes, le nord du Burkina Faso demeure à quelques mois de la présidentielle dans le pays une zone hautement dangereuse.

Abraham KOUASSI