@Informateur.info- J’ai participé ce vendredi 16 avril 2021à la réunion organisée par le CFOP, Eddie Komboïgo, pour permettre aux membres du Cadre de concertation de s’informer sur le mandat et les activités du Ministre d’Etat auprès du Président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et la Cohésion sociale, M. Zéphirin DIABRE. A travers sa lettre du 12 mars 2021 adressée au CFOP, le Ministre d’Etat avait sollicité cette rencontre d’échanges avec les partis de l’Opposition Politique.

Le Ministre DIABRE a précisé que pour cette troisième initiative pour réconcilier les Burkinabè entre eux et le Burkina Faso avec lui même, son mandat lui demande de produire:
– Une stratégie nationale de la réconciliation nationale,
– Une stratégie nationale de la cohésion sociale;
– Une stratégie nationale de lutte contre l’extrémisme violent
– Un pacte du vivre ensemble.

Il a répété plusieurs fois qu’il lui est demandé de réfléchir sur comment faire la réconciliation et qu’il ne lui appartient pas de faire la réconciliation nationale. Et la tenue du Forum national pour examiner, entre autres, les 4 documents attendus sera le point de départ du processus. Il a indiqué aussi toujours attendre le rapport des 5 ans d’activités du HCRUN. 

Rappelons que ce qui a fait échouer la journée nationale du pardon a été la non mise en œuvre des deux recommandations couvrant la vérité et la repentance.

Pour la justice, il a souligné l’importance de la place de la justice transitionnelle qu’il a appelée justice traditionnelle/transactionnelle pour faire la réconciliation nationale basée sur le triptyque: Vérité -Justice – Réconciliation. Cette rencontre d’échanges de près de 2 heures a été utile et a permis de comprendre beaucoup de choses.

Nous avons retenu que la réalisation de la réconciliation nationale restait entre les mains du Président du Faso dont la volonté politique sera déterminante dans les résultats du processus en cours. Ce que nous savions déjà. Que Dieu facilite le processus, notre soucis est d’en finir une fois pour toute!

Ablassé Ouédraogo

Président du FASO AUTREMENT