@Informateur.info- L’association Agissons pour nos villages (AGV) et son partenaire Belge H4M ont bouclé la série des dons de ruptures collectives à Zooré, un village situé à quelques encablures de Pouytenga.

En effet, hier lundi, ces structures à but humanitaire ont distribué 500 kits alimentaires aux personnes en difficulté, notamment des veuves et des orphelins. L’occasion était bonne pour le directeur exécutif de l’association Agissons pour nos villages de faire le point des dons qui ont été fait aux démunis de la commune de Pouytenga depuis le début du mois de ramadan.

«L’étape de Zooré marque la fin des ruptures collectives que nous avons initiées avec notre partenaire durant ce ramadan. C’est au total 1.500 plats qui ont servi durant cette période de pénitence et pour nous l’objectif est largement atteint car nous nous étions fixés un seuil de 1000», a indiqué Sadate Bikienga. Estimant que «cela a été possible grâce à l’appui multiforme et considérable de notre partenaire H4M et surtout de l’engagement de toute l’équipe de AGV Burkina Faso».

Satisfaite de ce qu’elle a pu réaliser durant ce mois de jeûne grâce à l’aide de son partenaire belge, l’association Agissons pour nos villages annonce d’autres activités  sociales pour les semaines à venir.

Alfred SIRIMA