PUBLICITE


Un machiniste de la Société de transport abidjanais (SOTRA) et plusieurs évadés du palais de la Justice du Plateau, sont les principaux auteurs de l’attaque d’un fourgon transportant les fonds de ladite Société, survenue le 23 octobre dernier, a annoncé ce lundi 6 novembre 2017, le directeur de la police criminelle de Côte d’Ivoire.

«L’attaque du fourgon de la SOTRA, a été perpétrée majoritairement par les évadés du Palais de la justice du Plateau, avec l’appui d’un machiniste de la société complice de ce braquage», a indiqué à la presse Gnagne Ehikpa Honoré, le directeur de la police criminelle de Côte d’Ivoire.

Des individus à bord d’un véhicule de modèle 4 X 4, avaient pris d’assaut un véhicule de transport des fonds de la SOTRA le mardi 23 octobre dernier, dans la commune de Port-Bouët. 23 millions de FCFA ont été emportés par les malfrats après le forfait.

Un peu plus d’une semaine plus tard, le Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO, unité mixte de l’armée ivoirienne), avait annoncé avoir interpelé les auteurs de ce braquage, dans le village de Linguerekoro dans la localité de Mankono. Entre les mains des forces de l’ordre dans le cadre des enquêtes depuis quelques jours maintenant, des lumières se font sur les zones d’ombre de ce braquage, mené laborieusement par les malfrats.

La ville d’Abidjan a été ces derniers mois la scène de plusieurs actes de banditismes digne d’un film d’action Hollywoodien. Notamment l’attaque de l’école de police d’Abidjan et de plusieurs commissariats dans la capitale économique ivoirienne, pour ne citer que celles là. L’acte de banditisme le plus récent est le braquage d’un véhicule de transport de fonds de la SOTRA, dans la commune de Port-Bouët, le mardi 23 octobre 2017.

Georges Kouamé

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment