@Informateur- Après un procès en flagrant délit ce 3 octobre 2019 à Bouaké, Jacques Mangoua, vice-président du PDCI et président du Conseil régional de Gbêkê a été condamné à 5 ans d’emprisonnement.

Par ailleurs, le proche d’Henri Konan Bédié devra payer une amende de 5 millions de Francs CFA. Poursuivi pour détention illégale d’armes de guerre, Mangoua Jacques a vu le tribunal suivre entièrement le Procureur de la République qui avait requis à son encontre une peine de 5 ans d’emprisonnement.

Quelques heures avant ce verdict, les populations de la région de Bouaké avaient manifesté pour exiger la libération de celui qui a remporté les dernières élections régionales. Des blessés selon plusieurs sources sur place ont été enregistrés lors de ces manifestations.

Pour rappel, c’est en fin de semaine dernière que des munitions de guerre ainsi que des machettes avaient été découvertes au domicile de Mangoua Jacques par l’un de ses employés.

Abraham KOUASSI

Articles connexes

Leave a comment