@Informateur.info- Les autorités algériennes ont bloqué l’accès à internet dans tout le pays et ce depuis le début du baccalauréat qui a débuté le dimanche 16 juin 2019.

Le gouvernement à travers cette mesure veut lutter contre la tricherie des 674.000 élèves qui prennent part au baccalauréat 2019. Cette coupure n’a pas officiellement été expliquée mais déjà en 2018, les autorités avaient procédé ainsi empêchant la fuite des sujets sur les réseaux sociaux.

Cette situation n’est pas sans conséquence pour ce pays à forte potentialité économique avec une population constamment connectée.

César KOUAME

Articles connexes

Leave a comment