@Informateur.info- Commissaire de première classe au sein de la police nationale, Charles Akoun, fils du cadre du FPI Laurent Akoun a été tué le 28 octobre dernier à Angré. Officiellement, l’agent de police est mort en tentant de s’opposer à un braquage dans une boite de nuit.

Plus d’un mois après le drame, Alexandre Apalo, Commandant supérieur de la gendarmerie nationale a annoncé l’arrestation de suspects dans cette affaire.

C’est à l’occasion d’une visite à la famille éplorée le mardi 1er décembre 2020 que le général de gendarmerie a livré l’information à Laurent Akoun.

Pour rappel, avant de tomber sous les balles des malfaiteurs, Charles Akoun était parvenu à neutraliser l’un d’entre eux.

Steven IBRAHIM