@Informateur.info- Alors qu’ils ont décidé ensemble après réflexions et concertations muries de marquer un arrêt de travail jusqu’à l’amélioration de la qualité du service de Snedai, dans le cadre de l’établissement de la carte consulaire burkinabé, l’un des délégués consulaires a poursuivi les enrôlements ce mardi 20 avril 2021.

Il s’agit de Zeba Karim, délégué consulaire de Koumassi, qui était ce mardi à son poste de travail avec l’intention d’enrôler les demandeurs de la carte consulaire de sa commune. Une attitude considérée comme une trahison par ses collègues dont certains s’y sont rendus pour le dissuader de privilégier l’intérêt des millions de burkinabè à ses propres intérêts. Après des pourparlers, M. Zeba a fini par renoncer.

Faut-il le rappeler, la coordination des délégués de la juridiction consulaire d’Abidjan a animé une conférence de presse lundi pour relever plusieurs griefs qu’ils reprochent à l’opérateur Snedai. Ils ont par ailleurs décidé, à cette occasion, de l’arrêt de travail.

Charlène ADJOVI