@Informateur.info-  Dans une déclaration dont copie est parvenue à Informateur.info, le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) s’insurge contre ce qu’il qualifie de barbarie policière contre les pro Soro et dénonce une dictature du régime d’Abidjan.Ci-dessous la déclaration.

Les faits.

Ce lundi 23 décembre 2019, le Président de Générations et Peuples Solidaires (GPS) et Président d’honneur du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), SEM GUILLAUME KIGBAFORI SORO signait son retour en Côte d’Ivoire après six mois d’absence. À l’occasion, les partis et mouvements politiques proches de lui ainsi que des partis frères ont décidé de lui réserver un accueil chaleureux et populaire. Ce qui ne fut du goût du pouvoir d’Abidjan qui sans raison légitime ni légale décida de quadriller très tôt les communes d’Abidjan, en empêchant tout rassemblement et mouvement vers l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouet, et en procédant à des arrestations d’une cinquantaine de militants et de sympathisants du RACI et des autres partis et mouvements politiques organisateurs de l’événement.
En outre, le vol spécial qui devait conduire le Président GUILLAUME SORO à Abidjan a été finalement détourné vers le Ghana.
La Permanence de GPS sise à Cocody Riviera-Golf qui devait abriter une conférence de presse en vue de situer l’opinion nationale et internationale sur la situation a été encerclée par des hommes armés encagoulés qui y ont lancé des projectiles lacrymogènes, escaladant la clôture, fracturant toutes les portes, avant d’y pénétrer et ont enlevé plusieurs hauts cadres proches de GUILLAUME SORO, dont :
– Le Président du RACI, le député KANIGUI MAMADOU SORO,
– Les Vices-présidents du RACI, les députés YAO SOUMAÏLA, TEHFOUR KONE, KANDO SOUMAHORO,
– Le Président du MVCI, SEKONGO Félicien,
– Le Vice-président du MVCI le député LOBOGNON ALAIN,
– Le Président de l’UDS, KIDOU MARC OUATTARA,
– Le Chef de Cabinet du Président de GPS TOH MARC OUATTARA,
– Le Directeur de Protocole SOULEYMANE KAMARATÉ dit “Soul To Soul”,
– Le frère cadet de GUILLAUME SORO, Président de l’ONG LA VIE, M. SORO SIMON etc.
La liste n’est pas exhaustive et sera complétée au fur et à mesure.

Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire, RACI :

– s’insurge contre la barbarie et la répression sauvage de l’accueil que les partisans de GUILLAUME SORO voulaient lui réserver,

– condamne l’enlèvement des cadres et militants proches de GUILLAUME SORO,

– exige leur libération immédiate et sans condition,

– s’interroge sur les réels mobiles qui animent les autorités ivoiriennes en empêchant le retour du Président GUILLAUME SORO dans son pays,

– s’indigne de la dictature érigée en mode de gouvernement par le pouvoir RHDP,

– interpelle l’opinion nationale et internationale sur les dérives du pouvoir RHDP,

– décide de la tenue d’une réunion de crise en vue d’une analyse plus approfondie de la situation et d’arrêter les orientations qui s’imposent,

– appelle, par conséquent, les militants du RACI à la sérénité et à l’écoute des mots d’ordre à venir.

Fait à Abidjan, le lundi 23 décembre 2019.

Le Secrétaire Général

Dr Hervé COULIBALY.