@Informateur.info- L’une des légendes du football, l’Argentin Diego Maradona, a tiré sa révérence, ce mercredi, à l’âge de 60 ans, des suites d’un arrêt cardio-respiratoire, annoncent des médias de son pays.

Diego Armando Maradona, “El Pibe de Oro” (“le gamin en or”), comme il s’ était surnommé depuis ses débuts, restera à jamais dans la légende du ballon rond, pour son immense carrière de footballeur.

Joueur prodige des années 1980 et 1990, Diégo fut le principal artisan de la victoire de l’équipe d’Argentine à la Coupe du monde de football en 1986 au Mexique, une icône à Naples en Italie où il a écrit ses plus belles pages en club après le Boca Junior en Argentine.

Dîego Maradona était, également, l’une des personnalités les plus controversées du sport et de la société en raison de ses relations peu recommandables à cette époque, ses nombreux dérapages verbaux, ses deux contrôles positifs en 1991 en Italie et en 1994 lors du mondial américain et de sa dépendance à la cocaïne, qui a largement perturbé sa carrière de joueur professionnel.

Ces dernières semaines, son état de santé inquiétant, l’avait interné en urgence dans un hôpital à Buenos Aires où il a été opéré avec “succès” du cerveau (hématome sous-dural) le 4 novembre.

Plus grand joueur argentin de tous les temps, Diego Maradona “Pelusa”, “D10S”, “El Diez”, “Dieguito” ou encore “Le Maître” laisse l’image d’un génie hors- norme du ballon rond rongé par la drogue et la gloire.

Geneviève MADINA