@Informateur.info- Candidats à la présidentielle d’octobre prochain, Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié ont échangé ce mercredi 23 septembre 2020 au domicile du dernier cité à Cocody. Recalé par le Conseil constitutionnel, Albert Mabri Toikeusse était également de la rencontre.

A l’issue des échanges, Pascal Affi N’Guessan a exprimé le vœu de voir l’opposition mener davantage d’actions sur le terrain. « Il ne s’agit donc pas de rester au stade des mots. Il faut passer aux actes. Il faut que le plus rapidement possible nous passions à la phase active pour que l’objectif poursuivi soit atteint dans les meilleurs délais», a déclaré l’ancien Premier ministre ivoirien.

Cette rencontre avec Henri Konan Bédié et Mabri Toikeusse qui intervient au lendemain d’une conférence de presse au cours de laquelle il a chargé Alassane Ouattara a été le lieu pour le président d’une branche du FPI de rappeler son adhésion à l’appel à la désobéissance civile lancé par Henri Konan Bédié dimanche dernier.

«L’opinion doit retenir notre détermination à prendre toute notre part dans le programme de désobéissance civile que le président Bédié a lancé. Nous sommes en phase sur cette démarche, nous sommes en phase sur les objectifs recherchés», a ajouté Affi N’Guessan qui était accompagné pour l’occasion de certains de ses collaborateurs.

Steven IBRAHIM