@Informateur.info- Quelques heures après son investiture, samedi 25 juillet, au Palais des Sports de Ouaga 2000, comme le candidat de l’UPC à la présidentielle de novembre prochain, Zéphirin Diabré s’est rendu dans la soirée dans l’arrondissement 11 de la capitale burkinabè où il a apporté une assistance aux déplacés internes.

3 tonne de riz et une enveloppe de 500.000 FCFA c’est le geste que le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a fait à l’endroit de ses compatriotes rendus vulnérables depuis quelques mois du fait du terrorisme. Ce don providentiel a été salué par les bénéficiaires qui n’ont pas manqué de lui faire des bénédictions.

Rappelons que lors de son discours d’investiture, quelques heures plus tôt, le Chef de file de l’opposition politique burkinabè a dénonce l’incapacité du régime à assurer la sécurité des Burkinabè. Zéphirin Diabré a rappelé qu’avant l’arrivée du MPP au pouvoir, le terroriste était hors des frontières burkinabè. Et qu’à l’exercice du pouvoir ce régime n’a pas su préserver les acquis en matière de sécurité de ceux qui ont géré le pays avant eux. D’où le besoin d’un changement de gestion à la tête du pays qu’il se propose d’incarner.

Alfred SIRIMA