@Informateur.info- Comme il fallait s’y attendre après l’entrée de Zéphirin Diabré dans le gouvernement burkinabè en qualité de ministre d’État auprès du président du Faso en charge de la réconciliation et de la cohésion sociale, son parti politique s’est retiré de l’opposition.

L’annonce officielle a été faite, ce mardi 12 janvier 2021, par le président du parti lui-même à l’issue d’une conférence de presse.

“Après avoir été un parti d’opposition pendant 10 ans et après avoir siégé au Chef de file de l’opposition politique, l’UPC ne siège plus au sein de l’opposition politique au Burkina Faso” a déclaré Zéphirin Diabré.

Créée en 2011, l’Union pour le changement et le Progrès aura joué un rôle majeur dans la chute de Blaise Compaoré en 2014. Malheureusement, le parti de Zéphirin Diabré n’a pas su gagner la présidentielle de 2015 encore moins celle de 2020.

En intégrant la majorité présidentielle, le parti se donne les moyens de sa survie politique et le temps de se réorganiser pour l’avenir. Un choix plutot stratégique.

Alfred SIRIMA