Photo d'Archive

@Informateur.info- Le ministère burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération déploie depuis peu de nombreux efforts pour faire rentrer au bercail des Burkinabè coincés à l’extérieur du fait de la maladie à coronavirus.

Ainsi, selon nos informations, plusieurs vols ont ramené depuis le début du mois d’avril, des dizaines de  Burkinabè de plusieurs pays d’Afrique et d’Europe.  Il s’agit précisément de 31 personnes revenues de Tunisie, le 10 avril, de 5 du même pays, le 12 avril et de 15 rentrés de France le vendredi 24 avril dernier. 10 journalistes et observateurs burkinabè coincés en Guinée après les élections du 22 mars sont également rentrés le 5 avril dernier. Selon nos sources, une opération se prépare avec la Turquie et devrait permettre le retour de 17 Burkinabè.

Pour sûr, c’est avec soulagement que ces compatriotes retrouvent la mère patrie. En effet, il y a différentes situations allant des missions de l’administration à des évacuations sanitaires sans oublier les voyages d’affaires.

Enfin, l’autre situation qui avait ému l’opinion est celle des étudiants à Wuhan (épicentre de la pandémie en Chine) en fin janvier début février. Selon plusieurs parents, il y a eu plus de peur que de mal parce que leurs rejetons ont finalement été pris en charge de façon correcte.

Il faut signaler que ces Burkinabè sont immédiatement pris en charge dès l’aéroport et conduits dans un hôtel à Loumbila pour leur confinement. 

Plusieurs pays dont la France, faut-il le rappeler, procèdent également depuis la fermeture des frontières à des rapatriement organisés de leurs ressortissants dans certains pays.

Alfred SIRIMA