@Informateur.info- L’Union africaine a «suspendu avec effet immédiat la participation de la République du Soudan à toutes les activités de l’UA jusqu’à l’établissement effectif d’une autorité civile de transition, ceci étant le seul moyen de permettre au Soudan de sortir de la crise actuelle», a annoncé le Conseil de paix et de sécurité de l’UA. Cette décision de suspension est suivie d’effet immédiat.

En effet, la répression d’un sit-in de protestation devant le siège de l’armée à Khartoum le lundi dernier, qui a fait au moins 108 personnes tuées et plus de 500 autres est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.«Le Conseil imposera automatiquement des mesures punitives sur les individus et les entités qui ont empêché l’établissement d’une autorité civile », a précisé en conférence de presse le Sierra-Léonais Patrick Kapuwa, président en exercice du Conseil de paix et sécurité de l’UA.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment