Dans une déclaration, l’ancien ministre et cadre du RHDP, Joel N’Guessan s’est prononcé sur la récente sortie de la Conférence épiscopale. Nous vous proposons sa note.

« J’ai lu avec étonnement le discours de la Conférence Episcopale Catholique.
Ce que je constate en ma qualité de fidèle Chrétien, est que de plus en plus, la sagesse n’habite plus nos guides religieux. Ils s’imposent dans le terrain politique et font des déclarations qui mettent à mal la cohésion sociale et l’entente entre nos différentes religions.

Il est temps que de manière sage, ils apprennent à garder le silence et se mettent tous à genoux pour prier afin que la Côte d’Ivoire ne vive plus ses tristes événements de 2010 et 2011, où des pseudos hommes de Dieu ont semé la division entre les ivoiriens. Nous connaissons tous le résultat ; plus de 3000 morts », a écrit l’ancien ministre dans une déclaration.

Que l’on soit Catholiques, Musulmans ou Evangéliques, l’heure n’est plus à la parole vaine et inféconde. L’heure est à la prière pour consolider et raffermir les liens entre les Ivoiriens et tous ceux qui vivent sur la terre de Côte d’Ivoire.