@Informateur.info- Président des “Victimes de Guillaume Soro” (VGS), Doumbia Kader a, au cours d’une conférence de presse, accusé l’ex chef des forces nouvelles d’être le responsable de la mort de Ibrahim Coulibaly dit IB. Cette sortie n’a pas laissé de marbre les proches de l’ancien président de l’assemblée nationale. Sur les réseaux sociaux, Traoré Mamadou a répondu au président de VGS.

Par une série d’interrogations, il a indiqué que Guillaume Soro n’est pas concerné par la mort du militaire.”Dois je rappeler que c’est suite à sa tentative de coup d’État contre le Président élu et suite à son refus de désarmer malgré les nombreuses méditations conduites par le général Gueu Michel, et suite aux ordres donnés par le chef suprême des armées que IB a été abattu ?”, a-il- posté.

Dans ses interrogations, le partisan du candidat déclaré à la présidentielle de 2020 a laissé entendre que c’est plutôt IB qui a tenté de s’en prendre à Guillaume Soro du temps de la rébellion. “Dois-je rappeler qu’en Juin 2004 ,c’est le commando d’IB qui a attaqué les positions des hommes de Guillaume Soro à Bouaké et à Korhogo? Dois-je rappeler que ce jour le cortège de Guillaume Soro a essuyé des tirs à l’arme lourde du commando d’IB?“, ajoute Mamadou Traoré.

De quoi parle t-il ce président des victimes de Guillaume Soro ? Ils ont engagé un combat à mort avec Guillaume Soro et ses hommes. Ils ont perdu la bataille. Ils ne doivent s’en prendre qu’à eux même. Mais quand c’est le journal proche de celui qui a été installé au pouvoir grâce à cette victoire des hommes de Guillaume Soro sur ceux des hommes d’IB, il y a vraiment de quoi désespérer des hommes”, a conclu Mamadou Traore en faisant référence au titre du quotidien Le Patriote qui s’est fait l’écho de la conférence de presse de VGS.

Abraham KOUASSI