@Informateur.info- Le président guinéen Alpha Condé a effectué, mardi, des visites inopinées aux ministères de la Fonction publique, de l’Education nationale et de la Justice pour s’assurer de la régularité des agents de ces administrations publiques.

Des visites qui ont permis au chef de l’exécutif guinéen de s’apercevoir du taux élevé d’absentéisme dans les ministères sillonnés. Au total, Alpha Condé a dénombré plus d’une centaine de cas d’absences, dont 25 au ministère de la Fonction publique et du Travail, 36 au Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et 48 au ministère de la Justice.

” *Je constate qu’il y a trop d’absences, particulièrement au ministère de la Justice, de l’Education et de la Fonction publique. Je pense qu’il y a certains fonctionnaires qui ne prennent pas au sérieux (…). Chacun des absents recevra un avertissement. Mais, les ministres aussi ne contrôlent pas leurs cadres. Donc, ce ne sont pas seulement les cadres qui seront sanctionnés, mais les ministres aussi. Parce que ça veut dire les ministres n’ont pas d’autorité sur les cadres”* , a pesté Alpha Condé irrité, sur les antennes de la télévision nationale, à l’issue des visites.

Ces visites qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique dénommée “gouverner autrement”, s’étendront sur d’autres départements ministériels, dit-on.

Alfred SIRIMA