@Informateur.info- «Qu’ils sont vraiment inconséquents nos gens du Restaurant (Ndlr : RHDP)! Après avoir décrié l’âge de Nzueba en tant que candidat du PDCI,les voici en train d’encourager leur gourou, qui est également un homme âgé, à être candidat pour leur compte.

Je rappelle que pendant ces dix ans, Nzueba n’a jamais subi une opération chirurgicale qui a suscité une grande communication et une grande peur de ses militants.Leur gourou si.

Pendant ces dix ans, Nzueba n’a jamais dit qu’il était fatigué et qu’il lui fallait se reposer. Leur gourou si. Pendant qu’ils demandent à Nzueba, qu’ils trouvent vieux, de prendre sa retraite, ils n’ont aucune gêne et aucune honte de demander à leur gourou d’être candidat.

Quelle inconséquence!

Et quand demain leur gourou fera une chute publique qui va lui être fatale, ils viendront dire que c’est Dieu qui l’a voulu. Qu’ils laissent Dieu en paix. Il a recommandé aux hommes de se reposer lorsqu’ils sont vieux et malades. C’est d’ailleurs pourquoi Il interdit aux personnes âgées et malades de ne pas jeûner pendant le mois de Ramadan.

Quelqu’un, qui se sait malade et qui s’entête à jeûner, s’il meurt, il s’est suicidé. Et Dieu puni le suicide. Quelqu’un qui sait son parent malade et qu’il l’encourage à jeûner, si ce dernier meurt, qu’il sache qu’il l’a tué. Qu’il ne vienne pas dire que c’est Dieu qui l’a voulu. C’est plutôt lui qui l’a tué avec la volonté de Dieu.

Et il sera jeté en enfer pour avoir tué son semblable. Qu’ils sont nombreux nos gars du Restaurant qui iront en enfer après avoir tué mon grand frère chéri en l’encourageant à être candidat alors qu’ils le savaient malade!

Venez m’insulter encore pauvres mendiants du Restaurant puisque c’est ce que vous savez faire. Ne me dites surtout pas que nous aussi avons tué nos semblables pendant la rébellion hein!

Parce que je vous vois venir. Si vous le dites, je vous rappellerai que vos clients du Restaurant qui sont au départ les militants de la Case, étaient partie prenante dans la rébellion. Moi-même qui vous parle, j’étais un militant actif de la Case.

C’est ce qui m’a amené à m’engager dans la rébellion comme les 90% des soldats et politiques de la rébellion. Donc sachez que la rébellion était la branche armée de la Case. C’est en tant que sachant et acteur que je vous le dis. Ai-je besoin de vous rappeler pour qui nous avons fait la rébellion?

Demandez à Guillaume Soro. Il vous le répétera puisqu’il l’a déjà dit. Sachez également que c’est grâce à la rébellion que la candidature de votre gourou a été acceptée.

Et c’est la rébellion qui a contribué largement à sa victoire. Mais comme vous êtes des ingrats de nature, vous avez oublié ce qu’on a fait pour vous. Nous au moins avons reconnu notre tort et ne cessons de demander pardon aux Ivoiriens qui ont souffert de notre rébellion. Et pour cela, vous nous en voulez.

Dieu a recommandé que lorsque vous avez commis du tort à votre semblable, il faut lui demander pardon pour espérer bénéficier de son pardon à Lui. C’est ce que nous avons fait. Par rapport à vous donc, nous avons bénéficié du pardon de Dieu. Vous non. Vous qui avez voulu, encouragé et applaudi la rébellion. Dieu vous attends au tournant.

Ce sont vous seuls qui ne voyez pas les mauvais signes qu’Il vous montre. C’est après votre chute que vous comprendrez ces signes».

El hadj Mamadou Traoré