@Informateur.info- Six proches de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, dont son ex-ministre du Budget, Justin Koné Katinan, porte-parole de l’ancien chef de l’Etat, sa sœur cadette, Jeannette Koudou et Damana Adia Pickass, cadre du FPI, sont arrivés, ce vendredi, à l’aéroport international Félix Houphouet-Boigny de Port-Bouët, en provenance du Ghana, après dix ans d’exil, dans ce pays frontalier.

Outre ces trois hauts cadres de l’ex-parti au pouvoir, Tahi Étienne, Véhi Tokpa et Innocent Abouo, ont, également, foulé le sol abidjanais à bord du vol Emirat EK 787. Le retour de ces cadres et militants du parti de Laurent Gbagbo a été organisé par le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) dans le cadre de l’accord tripartite entre le Gouvernement ivoirien, le Gouvernement ghanéen et le HCR.

A leur arrivée, les ex-exilés se rendus au siège du FPI-Gor, sis à la Rivera-Cocody, où ils ont été accueillis par une foule compacte et enthousiaste de militants en liesse avec à leur tête, Simone Ehivet Gbagbo, le secrétaire général Assoa Adou ainsi que plusieurs cadres et militants.

Pour rappel, c’est en 2011, ces proches de Laurent Gbagbo se sont retrouvés en exil au Ghana après la crise postélectorale qui a abouti à l’arrestation de M. Gbagbo le 11 avril de cette année-là.

Charlène ADJOVI