@Informateur.info- L’annulation du meeting de la Plateforme Effort de Paix à la demande de la Représentation diplomatique et Consulaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire a donné lieu à des invectives contre l’Ambassadeur Mahamadou Zongo sur les réseaux sociaux. Dans une déclaration qu’il a publiée, ce mardi, Hamed Savadogo exhorte ses camardes à la retenue. Ci-dessous sa déclaration.

«Suite à la décision de suspension, par la Représentation diplomatique, des tournées de sensibilisation en faveur de la paix et du vivre ensemble projetées par notre plateforme, nous avons tenu le dimanche 20 septembre 2020 à Koumassi, une importante réunion  au cours de laquelle nous avons analysé la situation et nous nous  sommes engagés avec dignité et responsabilité à  obtenir une audience auprès de l’Ambassadeur afin de mieux comprendre et enrichir nos stratégies.

A(re)lire Suspension du meeting de la Plateforme Effort de Paix: L’Ambassadeur du Burkina donne les raisons

En ma qualité de Président, j’ai personnellement appelé à un sens élevé de responsabilité et de retenue, devant notamment les publications des uns et des autres sur les réseaux sociaux en enjoignant leur cessation. Je constate malheureusement que la tendance continue.

Je me vois en droit de revenir sur l’esprit de discipline et de responsabilité qui caractérise et justifie la mise en place de notre initiative, et je prie instamment les auteurs de telles publications de cesser cette manie aux antipodes avec les valeurs de paix, de dialogue et de vivre ensemble que nous ambitionnons de promouvoir pour le bien de nos compatriotes.

Dans l’espoir d’être bien compris par tous, je vous rassure de prendre en compte tout avis de la Représentation diplomatique susceptible de nous permettre  d’atteindre nos objectifs.

Abidjan,  le 22 septembre 2020

Le Président

Hamed Savadogo