Un communiqué de la présidence algérienne cité par la télévision nationale, a annoncé, le décès, vendredi, de l’ancien chef d’Etat Abdelaziz Bouteflika, à son lieu de résidence de Zéralda, à l’âge de 84 ans.

Né le 2 mars 1937 à Oujda (Maroc), Abdelaziz Bouteflika a dirigé l’Algérie du du 27 avril 1999 au 2 avril 2019, soit pendant 19 ans, 11 mois et 6 jours.

Engagé dans l’Armée de libération nationale (ALN) pendant la guerre d’Algérie, membre du clan d’Oujda, il se lie avec Houari Boumédiène, sous l’égide duquel il progresse rapidement dans l’appareil administratif de l’« armée des frontières ».

Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, M. Bouteflika n’avait donné aucun signe de vie depuis que le mouvement de contestation populaire du Hirak et l’armée l’ont contraint à la démission en avril 2019.

L’ancien dirigeant vivait retranché dans sa résidence médicalisée de Zéralda, à l’ouest d’Alger, où il a rendu l’âme.

Alfred SIRIMA