@Informateur.info- En marge du Sommet Royaume-Uni-Afrique sur l’investissement à Londres,  le président ivoirien Alassane Ouattara a confié à la chaîne de radio britannique, BBC jeudi, que Guillaume Soro ex-président de l’Assemblée nationale, candidat déclaré à l’élection présidentielle du 31 octobre, “a beaucoup appris” de lui.

Interrogé sur le climat politique dans son pays, la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a indiqué que c’est ” une manifestation de la démocratie, puisqu’il y a des élections dans 9 mois, ajoutant que “c’est normal que les partis politiques soient en effervescence”.

Pour les élections présidentielles fixées au 31 octobre 2020, par la Constitution ivoirienne, M. Ouattara a laissé entendre, une fois de plus, que ‘’ceux qui veulent être candidats pourront l’être’’. Le concernant, il a dit qu’il ‘’prendra sa décision d’ici le mois de juillet’’ comme l’y autorise la Commission électorale, a-t-il justifié.

‘’Pourquoi voulez-vous que je me précipite pour dire que je suis candidat ? Je suis à la tâche, je fais mon travail au quotidien. Je suis au bureau tous les jours. C’est ce qui rassure les Ivoiriens, c’est ce qui rassure la communauté internationale’’, a expliqué Alassane Ouattara.

Sur son éventuel adversaire, Guillaume Soro, visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice ivoirienne, le président Ouattara a insisté qu’il ‘’n’a aucune nouvelle’’ de lui, suggérant, même au journaliste ‘’d’interroger’’ le concerné. Toutefois, Alassane Ouattara qui dit n’avoir pas ‘’peur’’ de Guillaume Soro, soutient qu’il est son ‘’fils’’. ‘’C’est un garçon que je considère, a été avec moi et qui a beaucoup appris à mes côtés’’, a-t-il concédé.

Geneviève MADINA