@Informateur.info- Un colloque international sur l’aide publique aux médias, a été organisé du 29 au 30 novembre, à Abidjan-Plateau (Côte d’Ivoire) par le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) autour du thème « Quelles stratégies d’appui durable au développement des médias dans l’espace CEDEAO?». Cette rencontre a réuni 11 pays de la CEDEAO et la France.

A cette occasion, le Réseau des organismes de gestion de financement et aide aux médias (ROGAM) de l’espace CEDEAO a été mis en place. L’assemblée générale constitutive des membres fondateurs ROGAM – CEDEAO a adopté par acclamation la décision de nomination Mme N’Guessan Bernise, Directeur Exécutif du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP), Côte d’Ivoire, en qualité de Secrétaire permanente et lui a donné tout pouvoir à l’effet d’accomplir toutes formalités légales et pour les besoins desdites formalités, de signer tout acte en donnant bonne et valable décharge. La Côte d’Ivoire abrite, selon la décision de cette instance, le siège de ce réseau.

C’est le Secrétaire de séance, M. Wanignon Seth Evariste Hodonou, Président du Conseil National du Patronat de la Presse et de l’Audiovisuel du Bénin (CNPA Bénin), qui a donné lecture du procès verbal de l’assemblée générale constitutive. La séance était présidée par M. Babaka Casimir Badjibassa, Président de la Commission technique de gestion et de suivi de l’aide de l’Etat à la presse du Togo.

M. Ag Ibrahim Mohamed, Directeur Général du Fonds d’Appui à la Presse Privée du Burkina-Faso (FAPP), a été nommé par acclamation en qualité de Président du ROGAM – CEDEAO pour un mandat de 2 ans non renouvelable.

M. Ousseynou Dieng, Directeur de la Communication du Ministère de la Culture et de la Communication (Sénégal) – Administrateur du  Fonds d’Appui et de Développement de la Presse (FADP) a été nommé par acclamation en qualité de vice-président du ROGAM – CEDEAO pour un mandat de 2 ans non renouvelable. Le Cabinet Deloitte Côte d’Ivoire, a été désigné en qualité de commissaire aux comptes du ROGAM – CEDEAO.                                                                                                   

Rappelons qu’à l’ouverture de ce colloque, le ministre ivoirien de la Communication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly, a déclaré que : « Pour le Gouvernement de Côte d’Ivoire, le développement d’une presse libre, indépendante économiquement est la clef de voûte de la démocratie. C’est d’ailleurs, le cœur des ambitions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA pour notre secteur. C’est tout naturellement qu’une politique d’appui constant est mise en œuvre pour soutenir la presse. Cette aide se justifie d’autant plus que la presse exerce une mission de service public, celle de véhiculer la culture et les connaissances entre les concitoyens, entre les peuples ». Le Ministre Amadou Coulibaly a souligné que, «l’aide apportée au secteur de la presse privée est évaluée en 10 ans à plus de 10 milliards de francs CFA».

Notre ambition, a-t-il noté, « est encore plus grande pour l’appui public aux médias privés. Dans cette optique, nous portons un projet réglementaire, dont l’adoption permettra d’élargir le soutien de l’Etat, à l’ensemble de l’écosystème des médias, à savoir la presse, les médias numérique et l’audiovisuel qui connaît une dynamique certaine dans notre pays. Dans cette logique le volume de l’aide publique aux médias ne pourra qu’aller croissant ». M. Samba Koné, le président de l’Autorité nationale de la presse (ANP – Côte d’Ivoire), a dit la conférence inaugurale. M. Jean Adou Martial, Directeur de Cabinet du Ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie de la Côte d’Ivoire a félicité à la clôture de ce colloque, tous les participants et les a encouragé à mettre en œuvre les missions du ROGAM – CEDEAO. Mme Gloria Hiadzi, Présidente de l’Association des médias électroniques (télé et radio) du Ghana, a dit le mot de remerciements des participants à ce colloque.

Source : Sercom