@LGP- Adolphe Klon, commissaire de police de la ville de Béoumi, deux  de ses éléments et trois gendarmes venus de Bouaké et Sakassou en renfort, ont été blessés par balles. Ces forces de l’ordre étaient commises à la sécurisation du marché, le mercredi 15 mai 2019. Blessé à la cheville droite et à l’épaule gauche, le commissaire Klon Adolphe a repris le service ce jeudi matin,  à la tête de ses éléments.

Selon les informations, une réunion est convoquée en milieu de journée à la préfecture pour concilier les positions des protagonistes et ramener définitivement le calme.

Selon un riverain joint par téléphone, un calme précaire règne ce jeudi matin à Béoumi, mais l’atmosphère reste lourde. Les protagonistes toujours sur le pied de guerre.

Les affrontements de mercredi auraient fait une trentaine de blessés et de nombreux dégâts, dont plusieurs commerces incendiés.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment