@Informateur- A l’occasion d’une rencontre ce samedi 28 décembre 2019 avec Teodoro Nguema Obiang son homologue de Guinee-Equatoriale, le président ivoirien, Alassane Ouattara s’est prononcé sur l’affaire Guillaume Soro.

Le chef de l’Etat sur la question a indiqué que « la loi sera appliquée intégralement ». « Les députés ne sont pas au-dessus de la loi. Ils ne peuvent pas être poursuivis dans le cadre de l’exercice de leur fonction. Mais quand ils sont mêlés à la déstabilisation de ce pays, ils doivent faire face à la rigueur de la loi. La loi sera appliquée intégralement à tous les citoyens, quel que soit le lieu où ils résident en dehors de la Côte d’Ivoire », a déclaré le chef de l’Etat.

« J’aurais pu dire que le dossier est entre les mains de la justice et ne pas m’appesantir dessus, mais je peux vous dire que nul ne sera autorisé à déstabiliser la Côte d’Ivoire, a ajouté Alassane Ouattara ».

A en croire le chef de l’Etat, cette action n’est point lié à la candidature déclarée de Guillaume Soro. Pour Alassane Ouattara, « nul n’est au-dessus de la loi, aussi bien les anciens présidents, les présidents d’Institutions, le président de la République que tous les autres ».

Pour rappel, Alassane Ouattara a échangé avec Teodoro Nguema Obiang ce samedi 28 décembre 2019. Selon plusieurs sources proches du pouvoir d’Abidjan, cette visite se tient dans le but de mener une médiation entre Alassane Ouattara et son ex-allié, Guillaume Soro.

Steven IBRAHIM