@Informateur- Poursuivi pour détention illégale d’armes, Jacques Mangoua été récemment condamné à une peine de 5 ans d’emprisonnement par le tribunal de Bouaké. Face à la presse le mercredi 9 octobre 2019, ses avocats ont dénoncé un complot.

« Je ne connais personne sur cette terre qui dépose des armes chez lui et qui est sensé savoir que c’est une situation infractionnelle, que c’est interdit, et va porter ces faits à la connaissance de la gendarmerie », a indiqué Me Adjé Luc, au nom des avocats du Président du Conseil régional du Gbêkê.

A en croire le conférencier qui s’exprimait dans l’enceinte du siège du PDCI, « si tout le monde s’accorde sur le faite que monsieur Jacques Mangoua n’est pas atteint d’ un trouble cognitif, alors, il est victime d’un complot ».

Adjé Luc a par ailleurs fait savoir qu’un suspect dans cette affaire a été identifié à l’issue d’investigations menées à Bouaké. Il a ainsi exprimé sa déception de ne pas voir le Procureur creuser cette piste.

 

Steven IBRAHIM