@Informateur- Lors d’une rencontre avec ses partisans en France, Pascal Affi N’Guessan avait annoncé sa volonté de rencontrer le président ivoirien, Alassane Ouattara pour évoquer le cas de Laurent Gbagbo.

Selon le président du Front populaire ivoirien (FPI), l’Exécutif ivoirien à travers le vice-président Daniel Kablan Duncan va le recevoir le 13 février prochain.

« J’ai demandé à rencontrer le chef de l’Etat. Il a répondu, étant donné qu’il est à Addis-Abeba, que son vice-président me rencontrerait jeudi prochain », a indiqué l’ancien Premier ministre.

Pour Affi N’Guessan, la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire de maintenir Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé hors du pays après leur acquittement par la Cour pénale internationale doit être combattue.

« Personnellement, j’ai été meurtri de l’initiative même du gouvernement de venir jusqu’ici à la CPI demander que le président Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé restent en liberté sous conditions. C’est une situation que je ne peux accepter. C’est pourquoi, j’ai demandé à le rencontrer … On ne peut pas accepter que le gouvernement de la Côte d’Ivoire demande que des dignes fils de ce pays, restent dans les liens de la détention », a affirmé le député de Bongouanou.

Pour rappel, Affi N’Guessan s’était rendu à La Haye afin d’assister à l’audience sur les conditions de la liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui s’est tenue le 6 février dernier.

Steven IBRAHIM