@Informateur- Sur les réseaux sociaux, l’information d’une tentative d’enlèvement visant Konaté Zié, ex-député et proche de Guillaume Soro a été diffusée. Quelques heures après les faits présumés, GPS, mouvement créé par l’ancien chef du parlement a produit un communiqué que nous vous proposons.

Le lundi 9 décembre 2019, aux environs de 19h, M. KONATE Zié, membre du Comité d’Orientation et de Coordination de Génération et Peuples Solidaires (GPS) a échappé à une tentative d’enlèvement dans son village natal Keibla, Sous-Préfecture, de Daloa, Région du Haut-Sassandra, où il s’était rendu dans le cadre des obsèques de sa sœur cadette.

En effet, alors qu’il revenait sur Daloa, le cortège de M. KONATE Zié, a été infiltré par un étrange véhicule de type Mercedes c/class de couleur bleu immatriculé 4917 JF01avec quatre (04) personnes à bord. La vigilance des jeunes du village de Keibla a permis de dérouter ces scélérats et de déjouer ainsi leur funeste projet.

Face à cette situation, GPS lève une vive protestation et condamne avec vigueur et force la réapparition du phénomène « d’escadron de la mort » autrefois dénoncé et qu’on croyait définitivement banni dans notre pays.

Cette pratique qui vise à museler et à faire taire l’opposition et les opposants n’honore pas la Cote d’Ivoire, dont la priorité des dirigeants devrait être la construction de la démocratie et de l’ État de droit ainsi que du respect des libertés.

C’est le lieu ici, d’interpeller le Gouvernement, la communauté nationale et internationale ainsi que les organisations des droits de l’homme et de la société civile sur ces actes d’une autre époque.

Fait à Abidjan le 10 Décembre 2019

Pour GPS

Monsieur Messou Kouablan