@Informateur.info- Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Man, Counta Naffissiatou a annoncé la découverte sur les ossements d’une pièce nationale d’identité ivoirienne.

“Le 14 janvier 2020 je vous faisais part de la découverte d’une fosse commune à proximité de la clôture du lycée moderne 1 de Man. L’enquête qui a été ouverte a connu des avancées. Il s’agit de la découverte d’une Carte nationale d’identité appartenant au sieur Toure Moussa, mécanicien auto, domicilié à air France, fils de Toure Mevanly et de Masse Cherif” , précise-t-elle dans un point-presse animé à son cabinet.

Mme Counta explique que les parents approchés, ont déclaré que leur fils a quitté le domicile familial courant novembre 2002 au moment de la reconquête de la ville par les forces régulières qui ont occasionné d’intenses combats avec les forces nouvelles ayant entrainé plusieurs exactions et violations de droits de l’homme.

Ce qui, poursuit le procureur porterait à croire que les restes mortuaires retrouvées dans cette fosse commune pourraient être liés à cela.

” Toutefois, à la fin de l’enquête, une information judiciaire sera ouverte qui permettra d’identifier les personnes et de déterminer les circonstances exactes de leur décès », conclut-elle.

Le lundi 13 janvier 2020, une fosse commune contenant plusieurs ossements humains a été decouverte par des employés d’une entreprise en charge du bitumage de l’axe carrefour prefecture-quartier petit Paris.

G. MADINA