@Informateur.info- En fin d’après midi le jeudi 26 mars 2020, l’information faisant état de l’interpellation à Sassandra de 18 Italiens entrés “frauduleusement en Côte d’Ivoire” a abondamment circulé sur le Web.

A l’origine de cette information, Philippe Legré, membre du gouvernement et cadre de la région du Gbôklê.

A l’heure où l’Italie subit les effets du coronarivus, cette nouvelle a suscité beaucoup d’inquiétudes chez les internautes Ivoiriens qui craignaient que ces personnes soient des malades du coronarivus ayant fuit leur pays. Cependant, elle s’avère fausse.

De fait, quelques heures après l’annonce, l’ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, Jobst von Kirchmann joint par le confrère Abidjan.net a expliqué que ces personnes interpellées étaient des campeurs présents en Côte d’Ivoire bien avant la fermeture des frontières.

Selon le diplomate, ils sont de nationalité française, Brésilienne, britannique, hollandaise et Allemande.

Cette affaire montre une fois de plus l’importance en cette période sensible tant pour les autorités que les médias de véhiculer des informations vérifiées.

Steven IBRAHIM