@Informateur.info- Dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 août 2020, les nommés OA (21 ans, se disant soudeur) et DL (25 ans, sans emploi) ont été interpellés au sous-quartier Belle Ville de la commune d’Abobo pour des faits de vol de nuit suivi de viol collectif, rapporte la Direction générale de la police nationale via sa page officielle Facebook.

De fait, explique la source, aux environs de 2 heures du matin, au carrefour Power à Abobo Belle Ville, une Dame de 37 ans a été tenue en respect, à l’aide de couteau et de machette, par les deux renégats qui l’ont entraînée dans la pénombre d’un garage auto où ils ont, à tour de rôle, satisfait leur libido, après avoir dépossédé la victime de son téléphone portable.

Un équipage de la patrouille du 34ème arrondissement qui passait par là, engagé une course poursuite, dans la pénombre, avec ces hors- la loi dont l’un a pu être maîtrisé par les hommes du Commissaire Tiégnon, avec un couteau et le téléphone portable de la victime dans sa poche.

Les investigations menées ont permis d’interpeller à 3 heures du matin, le second malfrat dans sa tanière. Tous les deux ont avoué avoir violé la victime et volé son téléphone portable.

Après l’avoir conduite à l’hôpital, la Dame a été accompagnée à son domicile par la patrouille. Quant aux malfrats, ils répondront de leurs actes devant le Parquet où ils seront déférés dans les heures qui suivent.

Geneviève MADINA