@Informateur.info- En prélude à la 5e édition des activités de la Convergence des Peuples pour la promotion du Traité d’Amitié et de Coopération Ivoiro-Burkinabè (COPTAC) qui se déroulera les 26 et 27 Juillet prochain à Yamoussoukro les équipes du président Désiré Yaméogo sont à pied d’œuvre pour faire de cet évènement annuel une réussite.

Ainsi mardi dernier, une délégation conduite par le coordonnateur, Beugré Arnaud Gaston, et le vice-coordonnateur, Boureima Zongo a été  reçue en audience par  le ministre burkinabè des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur.       

Cette délégation est allée faire le point des préparatifs de la 5é éditions  de la COPTAC qui se tient chaque année en marge du sommet du Traité d’Amitié et de Coopération Ivoiro-Burkinabè au ministre Alpha Barry et recueillir ses conseils. Cette année c’est Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire qui accueille le 9éme sommet du TAC du 25 au 28 juillet prochain.

L’occasion était bonne pour la délégation d’informer de vives voix le ministre de l’accord du Président du Faso pour le patronage de la 5é édition de la COPTAC. Alpha Barry a salué le dynamisme de la COPTAC et pris l’engagement que son département ministériel accompagnera l’organisation des activités de la 5é édition. Des activités qui consistent à la tenue d’une conférence publique, d’un gala de distinction et des remises des trophées du Grand Prix COPTAC 2021. Ces distinctions honorent des personnalités de divers domaines d’activités qui contribuent au rayonnement de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso.

Ce mercredi 7 juillet, Désiré Yaméogo à la tête d’une délégation a été reçu par la Représentation diplomatique burkinabè en Côte d’Ivoire où il a officiellement informé l’ambassade de l’organisation de la 5éme édition de la COPTAC. Rappelons aussi que le 1er juillet dernier, le président de la COPTAC avait échangé avec l’un des partenaires  de sa structure qu’est le Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire, toujours dans le cadre de l’organisation de cette 5é édition.

Alfred SIRIMA