PUBLICITE


S’adressant au peuple burkinabè à l’occasion du 57ème anniversaire du Faso, célébré ce lundi 11 décembre 2017, le président Roch Marc Kaboré a demandé à son peuple de rester solidaire et uni, malgré les différences culturelles citoyennes qui le séparent. D’où le thème choisi pour cette occasion : «Diversité culturelle et citoyenneté responsable pour un Burkina Faso solidaire et harmonieux».
«La fierté que nous éprouvons en célébrant le 11 décembre chaque année sera encore plus grande lorsque nous aurons réussi ensemble à créer les bases matérielles de l’indépendance et de la souveraineté véritables qui nous sont si chères», a indiqué Roch Marc Kaboré, président du Burkina-Faso, lors de son discours à la nation pour cette commémoration de l’indépendance du pays des hommes intègres. Avant de poursuivre «le Burkina Faso auquel nous sommes profondément attachés ne pourra se construire que dans la conjugaison des efforts constants des filles et des fils de toutes les régions, de toutes les communautés, malgré nos différences politiques, culturelles et de croyances».
Le président burkinabè a également saisi l’occasion pour inviter tous les citoyens burkinabè en ce jour de la célébration du 57ème anniversaire du Faso, à avoir une pensée pour les artisans de l’indépendance politique arrachée de haute lutte, afin que leur patriotisme et leur volonté de bâtir une nation indépendante continuent d’inspirer et à unir les efforts des générations présentes et futures. Roch Marc Kaboré a également rendu un vaillant hommage aux forces de défense et de sécurité (FDS) burkinabè, lancées dans une lutte sans fin contre des groupes terroristes sévissant dans le nord du pays, et exposées chaque jour au danger.
Le Burkina-Faso, anciennement appelé la Haute-Volta, a été proclamé indépendant le 5 août 1960 après plusieurs années de luttes intense contre le colon.

Georges Kouamé

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment