PUBLICITE


Informateur.info- Sidy Touré, tout nouveau ministre délégué auprès du président de la République en charge de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a eu une rencontre avec le directeur de la banque mondiale, chargé des opérations pour la Côte d’Ivoire, Ousmane Diagana, vendredi 5 juin 2015. Au menu des échanges, la stratégie de création d’emploi pour la jeunesse.

C’est un secret de polichinelle. Sidy Touré est le nouveau ministre délégué en charge de la promotion de la jeunesse et de l’emploi jeune, en remplacement d’Alain Lobognon, limogé à la suite d’un détournement découvert dans le monde du sport il y a à peine un (01) mois. Et dans une perspective de bien mener l’héritage de son prédécesseur, Sidy Touré a déjà entamé ses consultations. La première, s’est effectuée vendredi 5 juin 2015 avec la banque mondiale. Après la rencontre qui a eu lieu au siège de l’institution bancaire internationale à Abidjan-Cocody, Sidy Touré a livré les raisons de cette visite. « Il était bon que nous venions les remercier par rapport à tout ce qui a été fait jusqu’aujourd’hui. Surtout les encourager à continuer dans cette démarche » a-t-il situé. Poursuivant, il révélé que le montant pour l’emploi jeune et la promotion de la jeunesse a été revue à la hausse. « Monsieur  le directeur m’a rassuré  puisque le PEJEDEC a été reconduit pour un montant de 25 milliards FCFA. Nous envisageons creuser  de nouvelles pistes de collaboration pour donner beaucoup plus d’opportunités  aux jeunes en matière d’emplois. Et cet engagement, nous avons pu le  convenir ensemble de sorte que  les jeunes ivoiriens dans leurs diversités  soient rassurés que leur  problème  d’emploi est en train d’être traité en amont avec tous les partenaires  principalement avec la banque mondiale et d’autres partenaires que nous contacterons » fera-t-il savoir. Pour le premier responsable de la jeunesse de Côte d’Ivoire, « cette première rencontre  avec la banque mondiale était  indispensable parce qu’elle  est le principal bailleur de toutes les initiatives créatrices d’emplois en Côte d’Ivoire, surtout pour les jeunes. Ils ont à leur actif le PEJEDEC, un programme très pertinent» a-t-il conclu.

Bosco de Paré

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment