@Informateur.info- A l’instar de plusieurs localités de la Côte d’Ivoire, la commune de Songon est entrée en ébullition, ce jeudi matin. Des manifestants ont incendié des pneus et dressé des barricades sur la route à la hauteur des villages Adiapoto 1 et 2 pour protester contre la déclaration de candidature du président Alassane Ouattara.

Des dizaines de jeunes ayant répondu à l’appel à manifester de la jeunesse de l’opposition ivoirienne, lancé mercredi dernier, ont pris d’assaut ce jeudi la gare d’Adiapoto où ils ont caillassé plusieurs véhicules de transport en commun à qui ils ont interdit la circulation. Quelques véhicules personnels étaient autorisés à se frayer du chemin pour passer. La gendarmerie qui s’est pointée autour de 10 heures, s’est aussitôt retirée sans intervenir, selon des témoins.

C’est finalement la police qui interviendra plus tard pour éteindre les flammes et déblayer la route. Elle a ensuite pris position à la gare pour empêcher que la route soit de nouveau paralyser.

Faut-il le préciser, depuis ce jeudi 13 août 2020, des manifestations éclatées sont enregistrées dans plusieurs villes, aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Le déploiement des forces de sécurité n’a pas empêché les manifestants de se faire entendre par endroits.

Dalima DAHOUE