Cinq mois après sa démission, l’ancien président du Zimbabwe, Robert Mugabe, refuse de « libérer le plancher ». En effet, il ne veut pas rendre les clés de la résidence officielle de la présidence, dans laquelle, il a vécu pendant 37 ans, durant son règne.
L’information a été donnée par le porte-parole de la présidence zimbabwéenne, Georges Charamba. Selon ce dernier, Mugabe ne montre aucun signe de vouloir quitter les lieux, et personne ne sait encore les motifs de son comportement.
Agé de 94 ans, l’ex-chef d’Etat du Zimbabwe, est actuellement à Singapour pour consulter ses médecins, comme il le faisait régulièrement, a fait savoir Georges Charamba.
Faut-il le rappeler, Robert Mugabe a démissionné en novembre dernier, à la suite d’un coup de force de l’armée. Lâché par son propre parti, la Zanu-PF, il a été contraint de quitter son poste, afin d’éviter une motion de destitution déposée contre lui au Parlement. Le nouvel homme fort du Zimbabwe, est son ancien bras droit, Emerson Mnagagwa.

Yannick Kobo

Articles connexes

Leave a comment