Sur invitation de la Reine Nanan N’Ga Tanon , le Chef Canton Akouè Nanan Boigny N’Dri III  était aux côtés de ses pairs des 38 Cantons du Royaume Baoulé  à la Cour royale , le samedi 19 août 2017, à Sakassou,  pour la journée de soutien au Président de la République.

Le samedi 19 août 2017, Nanan Boigny N’Dri III, était au nombre des Chefs Canton présents à la Cour royale de Sakassou ce jour-là. Cette présence traduit  l’intérêt que porte celui-ci à la question de la cohésion au sein du grand peuple Baoulé autour du Chef de l’Etat pour une Côte d’Ivoire paisible et tournée vers l’émergence. La cérémonie de soutien au chef de l’Etat a été précédée, le vendredi 18 août dernier, d’un conclave des Chefs Canton à la résidence de la Reine. Suite à ce conclave, le Chef Canton des Akouès, Nanan Boigny N’DriIII, a associé sa voix à celle de ses pairs du peuple Baoulé afin             d’exprimer leur gratitude à l’endroit du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, pour les actions de développement  entreprises dans les différentes localités et surtout pour la promotion des cadres Baoulés, avec les conseils avisés et expérimentés de son ainé, le Président Henri Konan BEDIE, démontrant ainsi que l’union de ces deux leaders fait la force de la Côte d’Ivoire et le bonheur des Ivoiriens. Cet acte de soutien posé par les 39 Chefs Cantons Baoulé, fait suite à celui du 08 novembre 2015, à Yamoussoukro à la faveur du premier tour de la Présidentielle et, celui du 10 juin 2017, toujours à Yamoussoukro. Nanan Boigny N’DriIII, présent à tous ces rendez-vous, fait ainsi corps avec les valeurs de fidélité et la loyauté, tant prônées chez les dignes descendants des Boigny.

Ne dit-on pas chez les Baoulés : «On ne pousse pas une personne au sommet d’un arbre pour ensuite couper l’arbre sous ses pieds».Nanan Boigny N’dri III était accompagné du chef du village de Kami, dépositaire des attributs de la chefferie de N’gokro et du Canton Akouè.

Pour rappel, Nanan Boigny N’DriIII occupe le trône du Canton Akouè depuis 2010, après sa désignation par la famille Houphouët-Boigny,  les cinq Chefs de lignage de Yamoussoukro, et par la totalité des 43 Chefs de village constituant le Canton Akouè. Il a été présenté et accepté par les habitants du village, respectant ainsi les us et coutumes Baoulés et,  plus spécifiquement,  les règles de la dévolution du pouvoir chez les Akouès. A l’état civil AugustinTHIAM, de son nom de règne Nanan Boigny N’DriIII,  Chef Canton des Akouès, est le petit-neveu du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY par la voie matriarcale et le petit-fils de l’une de ses sœurs, Nanan AKA Amoin.

Le Président Félix Houphouët-Boigny lui-même avait, au cours d’une déclaration restée célèbre en 1990, affirmé que les petits-enfants de cette dernière (Aka Amoin) étaient ses héritiers directs au plan coutumier.

L’accession de Nanan Boigny N’Dri III au trône des Akouès, respecte non seulement la tradition en pays Baoulé mais encore, la parole du Président Félix Houphouët-Boigny.

René Ambroise Tiétié

 

Articles connexes

Leave a comment