17109 candidats dont 15717 à l’examen du BEPC et 1392 pour l’orientation en seconde composent dans la région du Bélier et le District Autonome de Yamoussoukro. Le directeur régional de l’éducation nationale et les autorités politiques, administratives ont procédé au lancement officiel à Attiégouakro ce mardi 12 juin 2018.

Erigé en commune par la volonté du président de la République il y a de cela un mois, le département d’Attiégoukro, situé à une dizaine de kilomètres de Yamoussoukro a accueilli ce mardi 12 juin 2018, le lancement officiel du brevet d’études du premier cycle. Au total, ce sont 17.109 candidats dont 15717 au BEPC 1392 pour l’entrée en seconde pour 29 centres de composition, deux centres de collectes des copies. Pour Attoiégouakro, Mme Traoré, la principale du collège est chargée de l’acheminement au lieu indiqué.

A Yamoussoukro, il y a deux centres appelés CCI, et le second centre à Toumodi. Deux jurys spéciaux pour la DREN de Yamoussoukro tous logés au Lycée Mamie Adjoua. Pendant la phase de correction, ces centres seront transformés en centre de correction et de délibération (CCD). Les candidats composent dans leur département respectif que sont les départements d’Attiégouakro, Yamoussoukro, Toumodi, Tiébissou et Didiévi. Le directeur régional de l’éducation nationale, Aboulaye Diako assisté des inspecteurs, du corps préfectoral et de la vice-gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro, Touré Massara et le tout premier sénateur d’Attiégouakro Gbeugré Konan étaient sur le terrain à Attiégouakro où ils ont procédé au lancement officiel de cet examen. Déjà, avant l’heure officielle du début de l’examen, les forces de l’ordre étaient au rendez-vous pour la sécurisation. Le constat fait par le directeur régional et les officiels laisse entrevoir que toutes les consignes ont été respectées. Les élèves étaient tous en tenue habituelle, kaki pour les garçons, la jupe bleue et le haut, blanc pour les filles. Tous ont répondu présents sans leur téléphone mobile. Même les surveillants, les examinateurs eux-aussi, avaient leur téléphone portable fermé. Situant le contexte du choix d’Attiégouakro pour abriter le lancement officiel des épreuves du BEPC et de l’orientation, le directeur régional de l’éducation nationale a précisé que ce département fait partie intégrante du District Autonome et du chef lieu de la direction régionale. Avec en son sein un collège. Mme la principale, Mme Traoré a saisi l’occasion pour demander aux élèves de ne pas être stressés, de composer librement sans tricher car toute la côte d’Ivoire compte sur eux. Aux jeunes, elle a présenté la Vice-Gouverneur, Mme Touré Massaré comme modèle à suivre. Il est vrai que la femme est appelée à avoir un foyer, mais, il n’est pas exclu qu’elle fasse correctement ses études pour atteindre un certain niveau, a-t-elle relevé.

Il convient de noter que les travaux du collège d’Attiégouakro n’étant pas totalement achevés, certains candidats composent dans deux salles de classe non achevées. Justement, face à cette préoccupation, Mme Touré Massara, vice-gouverneur a rassuré que d’ici septembre 2018, les bâtiments en cours seront livrés.

Armand Koffi
Correspondant régional

Articles connexes

Leave a comment